Comment financer un retour aux études?

Comment financer un retour aux études?

Vous êtes un étudiant adulte qui souhaite retourner aux études?

Trouver des moyens de payer vos frais de scolarité et d’éducation peut sembler être une tâche ardue. L’augmentation des coûts et la une diminution des revenus lié au retour aux études, mêne beaucoup de gens à s’arrêter avant même d’avoir recommencé ses études.

Avant de vous donner la liste des 7 meilleures façons pour payer vos études, pensez à essayer un budget étudiant pour voir si vous pouvez éviter de vous endetter lourdement en retournant sur les bancs de l’école.

Est-ce que ça vaut la peine de retourner à l’école?

Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, il y a de multiples avantages à atteindre un niveau d’éducation plus élevé.

  • Avantages professionnels: Décrocher un diplôme peut vous ouvrir les portes de nouveaux emplois, vous aider à changer de carrière ou à progresser dans votre carrière actuelle.
  • Avantages financiers: Un niveau d’éducation plus élevé est corrélé à des revenus plus importants. Prenons un exemple à partir des données de Statistique Canada. Nous nous concentrons sur les adultes dans la quarantaine, car ils ont probablement établi leur carrière et n’ont pas encore commencé à prendre progressivement leur retraite. En 2018, les travailleurs dans la quarantaine ayant fait des études supérieures ont gagné, en moyenne, plus que ceux qui n’en ont pas fait : diplôme universitaire-53 % (13 $CAN) de plus par heure, autres études supérieures-18 % (4 $CAN) de plus par heure.
  • Atteindre vos objectifs personnels: Si votre rêve a toujours été d’obtenir un diplôme supérieur ou de terminer celui que vous avez commencé, retourner à l’école peut apporter une satisfaction personnelle. En poursuivant vos études, vous pouvez également vous découvrir de nouvelles passions, devenir plus indépendant et rencontrer de nouveaux types de personnes. Quelle que soit la raison, assurez-vous de bien réfléchir à votre décision pour être sûr de faire le meilleur choix pour vous-même.

À lire: Besoin d’argent maintenant – Quoi faire?

Comment financer un retour aux études?

1. Le prêt personnel

Les prêts personnels vous sont offerts par les banques, les coopératives de crédit et d’autres prêteurs alternatifs. Étant donné qu’il s’agit généralement de prêts non garantis et donc à plus haut risque pour le prêteur, ils sont souvent assortis de taux d’intérêt et de frais plus élevés ou de limites de prêt plus basses.

Dans la plupart des cas, pour pouvoir bénéficier des meilleurs prêts personnels, il faut avoir une bonne cote de crédit et des revenus stables. Vous indiquez ainsi au prêteur que vous êtes susceptible d’être en mesure d’effectuer le paiement du prêt chaque mois.

La plupart des étudiants ont malheureusement du mal à remplir ces conditions; ils sont souvent sans emploi ou ne gagnent pas assez d’argent, et ils n’ont pas beaucoup d’antécédents de crédit.

Si c’est votre cas, ne vous découragez pas! Cliquez sur le bouton ci-dessous pour appliquer pour un prêt personnel sans avoir besoin d’une bonne cote de crédit!

2. Utilisez votre épargne pour payer vos études

Si vous avez des économies dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), vous pourriez envisager d’utiliser une partie de cet argent pour vous aider à payer vos études. Grâce au Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP), vous pouvez retirer de l’argent de votre REER pour aider à financer une formation ou des études à temps plein pour vous-même ou votre conjoint.

Lorsque vous retirez de l’argent de votre épargne à long terme, examinez attentivement toutes vos options, les conséquences fiscales et toutes les exigences ou conditions de remboursement. Le montant que vous retirez peut avoir une incidence sur vos objectifs futurs, par exemple la date de votre retraite et le montant de votre revenu/épargne, et annuler certains des effets positifs des intérêts composés. Cependant, vous devez également tenir compte de l’impact de votre potentiel de gains futurs sur votre capacité à remplacer les fonds retirés, ainsi que d’un plan d’urgence si vous rencontrez des problèmes et que vos objectifs ne sont pas atteints. En fonction de votre situation, vous pouvez demander conseil à votre comptable.

3. Programmes de l’employeur

Une troisième source potentielle d’argent est votre employeur. De nombreuses entreprises offrent le remboursement des frais de scolarité, des bourses d’études ou une aide au remboursement des prêts étudiants, il vaut donc la peine de se renseigner.

À lire: Emprunter pour payer le loyer – Bonne idée ou pas?

4. Demandez des bourses d’études et d’entretien

Les bourses d’études et les subventions sont des sommes que vous n’avez pas à rembourser à la fin de vos études. Le problème, cependant, est que vous devez faire une demande pour l’obtenir. Il vaut généralement la peine de remplir les formulaires de demande et de rédiger de courts essais, car une grande partie de cet argent “gratuit” n’est pas réclamé chaque année parce que personne ne l’a demandé. Le financement est une nécessité pour tous les étudiants, pas seulement pour les étudiants de première année, et un grand nombre d’étudiants adultes ne réalisent pas qu’ils peuvent et doivent eux aussi demander des bourses.

5. Servez-vous de l’argent du remboursement de vos impôts pour financer vos études.

Vous pouvez obtenir des crédits d’impôt pour les frais de scolarité. Pour en savoir plus sur les montants pour les frais de scolarité, les études et les manuels scolaires, adressez-vous à l’ARC. En plus des autres moyens de réduire le montant de l’impôt sur le revenu que vous payez et d’augmenter le montant de votre remboursement, par exemple en cotisant à un REER, vous pourriez recevoir un remboursement suffisamment important pour vous aider à compenser certains des coûts liés au retour aux études.

6. Ma place au soleil, un programme de retour à l’école pour les jeunes parents

Depuis 2000, Ma place au soleil a permis à de nombreux jeunes parents de terminer leurs études secondaires et d’obtenir éventuellement un diplôme d’une école de formation professionnelle ou technique.

Le programme est destiné aux jeunes parents de moins de 25 ans qui n’ont pas terminé leurs études secondaires. La particularité de ce programme d’aide financière est qu’en plus de couvrir les frais de formation (inscription et matériel scolaire), il permet de rembourser les frais de garde d’enfants et de transport.

À lire: Prêt sur salaire vs prêt personnel – Lequel choisir?

7. Cartes de crédit

Obtenir une carte de crédit est un jeu d’enfant. Cependant, il n’est pas toujours aussi simple de rester à jour dans ses paiements. Il existe plusieurs cartes de crédit pour étudiants, et beaucoup d’entre elles sont assorties de taux d’intérêt et de récompenses convenables.

Bien qu’il puisse être tentant d’utiliser l’une des meilleures cartes de crédit pour les dépenses quotidiennes, elles peuvent rapidement devenir dangereuses si vous ne payez pas votre facture chaque mois. Si vous pouvez vous discipliner afin de n’utiliser votre carte que pour ce que vous pouvez vous permettre d’acheter avec de l’argent liquide – et payer votre facture chaque mois – vous pouvez voir votre cote de crédit augmenter rapidement, ce qui peut vous aider à être éligible à de meilleures offres de crédit.

Quel que soit le choix que vous faites, soyez sûr que vous pouvez vous le permettre et que vous avez un plan de remboursement. Les décisions que vous prenez aujourd’hui à l’université auront une répercussion sur vos finances dans les années à venir; allez-y intelligemment, faites preuve de bon sens financier et récoltez-en les fruits plus tard.

Conclusion

Si vous pensez surtout aux obstacles financiers que vous devrez franchir pour y parvenir, les avantages à long terme de la poursuite de vos études peuvent vous sembler la lumière proverbiale au bout du tunnel.

Dans le cadre de vos plus grands objectifs, prévoyez des incréments à court terme – vous pourriez économiser et suivre un cours à la fois pour vous remettre dans le bain de l’école. Qu’il s’agisse d’un programme de formation professionnelle ou technique, d’un collège ou d’une université, le retour à l’école est un moment très important.

Arrangez-vous pour qu’elle soit moins menaçante et plus réaliste en vous accordant une certaine tranquillité d’esprit pendant que vous vous adaptez à votre nouvelle vie d’étudiant.


Merci d’avoir pris le temps de lire notre article!

Laisser un commentaire

Nous contacter

1010, Sainte-Catherine Ouest, Montréal, Qc

Nous contacter

Facebook

Attention: MeilleurPrêt.ca n’est pas un prêteur, mais plutôt un distributeur de contenu informatif lié aux prêts. Tous les prêteurs sur les multiples plateformes de comparaison que nous promouvons sont accrédités. De plus, MeilleurPrêt.ca n'est pas un site qui offre des conseils financiers. Si vous êtes à la recherche de conseils financiers, contactez un conseiller accrédité.