Prêt pour entreprise – Mauvais crédit

prêt pour entreprise

Trouvez un prêt pour entreprise sans enquête de crédit!

Trouvez un prêt pour entreprise sans enquête de crédit!

C’est facile et prends moins de 30 secondes.

Vous n’avez qu’à cliquer sur le boutton ci-dessus pour débuter le processus.


Prêt pour entreprise – Mauvais crédit

Prêt pour entreprise - Mauvais crédit

Financer une nouvelle entreprise ou aider une entreprise existante à se développer peut être particulièrement difficile pour les propriétaires d’entreprise ayant un mauvais crédit personnel. Heureusement, les prêts commerciaux pour mauvais crédit peuvent rendre le financement plus accessible, même pour les emprunteurs moins solvables et les entreprises sans antécédents de crédit établis.

Les emprunteurs classiques ont généralement besoin d’un score de crédit personnel minimum de 500 pour être admissibles à un prêt commercial pour mauvais crédit. Cependant, comme les taux et les conditions des prêts aux entreprises dépendent des critères de qualification que vous remplissez, vous ne devez pas vous attendre à obtenir les conditions les plus favorables avec un crédit endommagé.

Si vous avez un mauvais crédit, votre objectif devrait être de trouver un prêteur qui offre un prêt pour lequel votre score est admissible, et non un prêteur offrant le taux le plus bas ou les conditions les plus favorables.

Types de prêts pour petites entreprises avec un mauvais crédit

1. Avances de fonds aux commerçants

Envisagez d’obtenir une avance de fonds pour commerçants. Si vous n’avez besoin que de quelques milliers de dollars en raison de problèmes de trésorerie, cela peut être une excellente option pour vous. Un prêteur d’avance de fonds pour commerçants vous fournira une somme d’argent en échange d’un pourcentage de vos transactions quotidiennes par carte de crédit ou de débit. Votre prêteur continuera à prélever ce pourcentage jusqu’à ce que vous l’ayez entièrement remboursé.  

2. Financement gouvernemental

Le gouvernement du Canada aide depuis des années les petites entreprises à obtenir le financement dont elles ont besoin. Le Programme de financement des petites entreprises du Canada partage une partie du risque que prend le prêteur lorsqu’il accorde un prêt à une petite entreprise. Un risque moindre permet au prêteur d’approuver davantage de prêts pour les petites entreprises canadiennes. Ce programme permet :

  • Aux entreprises en démarrage d’obtenir le financement dont elles ont besoin pour ouvrir leurs portes.
  • De créer de nouveaux emplois au Canada et de stimuler la croissance économique.
  • Aux petites entreprises d’avoir accès à des prêts auxquels elles n’auraient pas accès autrement.
  • Aux entreprises plus établies de prendre de l’expansion et d’apporter des améliorations et des mises à niveau.

3. Prêteur alternatif

Si vous avez demandé un prêt commercial à une banque ou à un autre établissement de crédit traditionnel et que votre demande a été rejetée, vous pouvez envisager de faire appel à un prêteur alternatif. Les prêteurs privés ont tendance à être plus indulgents et souvent ne vérifient même pas les antécédents ou les scores de crédit des emprunteurs potentiels. Il existe d’innombrables prêteurs privés qui veulent vous aider à obtenir le financement dont vous avez besoin et qui sont prêts à travailler avec vous plutôt que contre vous. Faites quelques recherches et vous devriez pouvoir trouver un excellent prêteur avec lequel vous pourrez établir une relation professionnelle.

4. Prêts avec garantis

Si vous avez des difficultés à obtenir un prêt commercial en raison de votre mauvais crédit, vous pouvez envisager un prêt garanti. Un prêt avec garantie vous oblige à fournir un certain type de garantie, généralement un bien que vous possédez actuellement. Il est important que vous discutiez avec votre prêteur potentiel du type de garantie qu’il peut accepter et des risques associés à la garantie d’un prêt. Les prêts garantis sont excellents car ils peuvent vous permettre d’obtenir le financement dont vous avez besoin, mais n’oubliez pas que si vous ne remboursez pas votre prêt, vos biens peuvent être saisis.

Conseils pour comparer les prêts pour entreprises avec un mauvais crédit

Tenez compte de ces conseils lorsque vous comparez des prêts commerciaux pour mauvais crédit :

  • Tenez compte des exigences en matière de score de crédit minimum: Il n’y a pas d’exigence standard de score de crédit minimum pour les prêts commerciaux pour mauvais crédit. Certains prêteurs peuvent fixer un minimum de 600 alors que d’autres fixent un minimum de 500. Lorsque vous comparez les prêteurs, assurez-vous de trouver des prêteurs qui ont une exigence de score de crédit minimum qui correspond à votre solvabilité unique.
  • Évaluez les options de soutien à la clientèle du prêteur: Si vous avez trouvé un prêteur qui est prêt à vous offrir l’argent dont vous avez besoin à des conditions acceptables, examinez les options d’assistance du prêteur avant de signer le contrat de prêt. L’assistance à la clientèle peut faire une énorme différence si vous rencontrez des problèmes de remboursement. Faites des recherches sur les ressources du service à la clientèle du prêteur et lisez les critiques pour vous assurer qu’il vous convient.
  • Considérez les conditions de remboursement et la flexibilité: Chaque prêteur de financement d’entreprise a ses propres structures de remboursement. Alors que certains types de financement exigent des paiements mensuels, d’autres peuvent exiger des paiements quotidiens ou hebdomadaires. Comparez les conditions de remboursement des différents prêteurs pour choisir votre prêteur préféré et votre prêt commercial.
  • Comparez la tranche supérieure des taux d’intérêt: Étant donné que les taux d’intérêt dépendent en grande partie de votre score de crédit admissible, vous risquez d’obtenir un taux situé dans la partie supérieure de la fourchette avec un mauvais crédit. Bien que la plupart des prêteurs ne divulguent pas leurs taux à l’avance, assurez-vous de vous préqualifier, si possible, et/ou de confirmer les fourchettes de taux avec chaque prêteur que vous envisagez.
  • Faites attention aux frais supplémentaires: Certains prêteurs ne facturent pas de frais de dossier, de frais de retard de paiement, de pénalités de remboursement anticipé ou d’autres frais de prêt courants. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. Assurez-vous de confirmer la structure des frais d’un prêteur lorsque vous recherchez les meilleures conditions. Tenez compte des frais supplémentaires dans votre processus de décision.
  • Déterminez comment vous souhaitez recevoir vos fonds: Il est probable que vous receviez le financement de votre entreprise de l’une des deux façons suivantes : sous forme de paiement forfaitaire ou au fur et à mesure des besoins. Si vous souhaitez recevoir vos fonds en une seule fois, choisissez un prêt à terme traditionnel. En revanche, si vous souhaitez utiliser les fonds uniquement lorsque vous en avez besoin, une ligne de crédit commerciale pourrait être une meilleure option.

Laisser un commentaire

Nous contacter

1010, Sainte-Catherine Ouest, Montréal, Qc

Nous contacter

Facebook

Attention: MeilleurPrêt.ca n’est pas un prêteur, mais plutôt un distributeur de contenu informatif lié aux prêts. Tous les prêteurs sur les multiples plateformes de comparaison que nous promouvons sont accrédités. De plus, MeilleurPrêt.ca n'est pas un site qui offre des conseils financiers. Si vous êtes à la recherche de conseils financiers, contactez un conseiller accrédité.

Nos partenaires sont des fournisseurs de services financiers qui respectent les lois et réglementations canadiennes sur les prêts et le recouvrement. La durée de prêts varie entre 4 mois et 60 mois (des fois plus) avec un APR/TAP qui varie entre 2,99% et 46,96%. Exemple: Un prêt de 1000$ payé mensuellement sur 7 mois avec un APR de 46,96%, le client paiera 133.96$ mensuellement jusqu'à un total de 1205.66$. Nos partenaires peuvent charger des frais administratifs, des frais de fonds insuffisants et utiliser une multitude de méthodes de recouvrement pour récupérer le solde restant de votre prêt en cas de défaut de paiement.